Taille et traitement des
palmiers à sanary-sur-mer

Malgré les idées reçues, le palmier n’est pas un arbre à proprement parler, mais plutôt une plante :
sa structure n’est pas faite de bois, mais d’un empilement de feuilles coupées à leur base.
De fait, ils nécessitent un traitement et un entretien différent de ceux d’un arbre “classique”.

Pourquoi et comment tailler un palmier ?

Dans l’idée, le palmier ne nécessite pas de taille. Si nous les taillons, c’est surtout pour des raisons de sécurité. En effet, certaines essences de palmier possèdent des épines acérées et des palmes lourdes, qui pourraient être dangereuses en cas de chute.
La taille se fait aussi pour des raisons esthétiques, comme l’élimination des feuilles sèches ou pour le maintien de l’aspect harmonieux de l’arbre.
La taille doit se faire avant ou pendant l’été, du fait de sa grande sensibilité au froid.
Enfin, il faut savoir qu’une coupe au niveau du stipe (le “tronc”) est presque toujours mortelle pour un palmier.
C’est pourquoi il faut procéder avec une grande attention lors de la taille du palmier ou faire appel aux équipes d’Arbo Paca pour tout renseignement ou demande d’intervention dans le Var et les Bouches-du-Rhône.

Que dit la loi à propos des palmiers infestés ?

Lorsque le palmier est infecté, les propriétaires de palmiers disposent d’un délai de 15 jours pour faire traiter ou détruire les sujets infestés (si le bourgeon terminal du palmier est atteint). Par ailleurs, le traitement préventif des palmiers situés en zone contaminée est obligatoire. Ces traitements doivent impérativement être effectués par une entreprise qualifiée.

Vous avez besoin de conseils concernant l’état de santé de votre palmier, vous constatez un début d’infection

Contactez ARBO PACA !

Taille et traitement des palmiers : les risques du charançon rouge !

Nos palmiers sont gravement menacés par le charançon rouge du palmier, une espèce considérée comme nuisible et introduite par accident sur le territoire français.
Ce coléoptère provoque des ravages importants en s’introduisant dans le stipe et les palmes : malgré la robustesse des palmiers, la mort est inévitable s’ils ne sont pas traités dès les premiers signes d’infection. Les dégâts causés par le charançon rouge sont si importants qu’il fait l’objet d’un arrêté de lutte obligatoire. Depuis, plusieurs milliers de palmiers infestés par le charançon rouge ont dû être abattus et détruits.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant notre site, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus
Accepter
06 66 35 21 31
Nous contacter
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram