Les chenilles processionnaires du pin arrivent, agissez avant…

Les chenilles processionnaires du pin représentent un danger de février à avril.

LES DEGATS:

Ils se nourrissent du « feuillage » de l’arbre, principalement des aiguilles, sur des essences de pin mais aussi de cèdre, ce qui affaiblit l’arbre jusqu’à causer des dégâts plus ou moins grave. Certains sujets sont moins atteint et d’autres en revanche peuvent en être infestés.

Les chenilles processionnaires du pin sont recouvertent de poils qui peuvent, soit être  dispersés par le vent ou par nous même (tonte de sa pelouse en pleine procession…) et qui peuvent provoquer une irritation chez les personnes et les animaux.

LES TRAITEMENTS:

Lutte mécanique: Nos élagueurs évoluent dans l’arbre pour supprimer les nids et branches porteuses de ponte ou pré nid.

Piège à phéromone: On utilise un phéromone de synthèse comme leurre pour piéger les papillons mâle de la Chenille processionnaire.

Traitement phytosanitaire: On applique un insecticide qui perturbe le processus de mue mais n’arrêtent pas l’alimentation. Il agit par contact, à effectuer à la saison d’hiver.

 

 

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *